P1180728vvvMes chers lecteurs,

Il y a deux mois, je vous disais être toute fière d'avoir perdu un kilo et demi lors de la reprise de mon régime, le poids d'une bouteille d'eau Christalline ... mais aujourd'hui je dois bien l'avouer, c'est la cata !

J'ai bataillé trois semaines à faire tout comme il fallait pour tenter de continuer à perdre du poids et de revenir à ces fameux 79 kilos que j'avais réussi à atteindre il n'y a pas si longtemps que ça ... je m'étais allégée de 35 kilos au total.

Et puis aucun résultat ne venant, je me suis découragée, et je me suis remise à manger comme tout le monde. "A quoi ça sert que ducros il se décarcasse ... quand ça veut pas, ça veut pas !"

Qu'est-ce que j'y peux, moi, si j'ai un métabolisme génétique qui fait que quand je mange, mon corps commence d'abord par stocker une réserve en cas de famine ultérieure ? Ce n'est qu'après qu'il utilise ce qui reste pour son fonctionnement. Du coup, je pense que le cerveau réclame un surplus de nourriture pour avoir suffisamment de carburant, voilà pourquoi souvent les gros mangent plus que les maigres ... sinon ils se mettent en carence et tombent malade. Cette analyse logique m'aide à supporter mon triste sort ... mais j'ai tellement grossi que je n'ose même plus me peser pour évaluer la catastrophe. Ai-je dépassé le quintal ? Mystère !

Tant pis, tant que ma santé n'est pas en danger immédiat, je fais avec. Le seul indice que je peux vous donner c'est que, pour avoir passé deux heures dans un magasin de fringues pendant les soldes en essayant des tas de tenues ... pour finalement repartir avec rien tellement j'étais moche dans la glace ... je sais que je fais du 50 en taille de vêtements ! Je suis loin du 42 que je visais !

C'est donc aujourd'hui le dernier article de cette belle aventure où j'ai rêvé d'avoir un corps "normal" et où je m'en suis rapprochée. Je ne supprime pas le blog, c'est un parcours dont mine de rien je suis fière. Même si au final j'ai perdu la guerre, mes efforts ont payé à moment donné ... j'ai gagné de belles batailles, et j'ai vraiment vécu des périodes de bonheur grâce à ça ... un bonheur que je ne peux quand-même pas effacer d'un clic de souris !

Alors oui, la méthode que j'ai adoptée était Weight Watchers, mais mon échec ne veut pas dire que ce régime est nul ... au contraire ! Il est extrêmement équilibré et bon pour la santé. N'importe quel régime aurait eu le même résultat. Depuis mon adolescence, j'en ai fait des tas, le mayo, l'hyper-protéiné, l'acupuncture, les cures thermales, le atkins et j'en passe ... avec toujours le même constat : quand on est gros et qu'on réduit son alimentation temporairement, dès qu'on se reprend à manger les calories normales c'est foutu ... le corps se dit "cette fois on ne va pas m'avoir, j'ai été en manque, alors je vais faire des réserves maintenant ... au cas où la diète recommence un jour".

En fait, ce problème était plutôt une qualité au temps des hommes des cavernes ... la nourriture ne se trouvait pas aussi facilement qu'aujourd'hui, il y avait des périodes de famine, et donc beaucoup de décès à cause de ça. Petit à petit, il y a eu une adaptation dans nos gènes qui a favorisé celui provoquant la fabrication de réserves ... question de survie de l'espèce. Les "allumettes" d'aujourd'hui, ceux qui peuvent bouffer comme des ogres et qui ne prennent pas un gramme, ne faisaient pas long feu à l'époque !  Mais voilà, maintenant on n'a plus aucun problème pour trouver la nourriture ... nous n'avons plus à subir de périodes de famine ... en France en tout cas. Du coup les personnes chez qui ce gène ancestral a subsisté se retrouvent bien malheureuses ! Quel que soit le régime qu'on adopte, quand on revient à la normale la nature reprend ses droits et hop ... on reprend tout ... et un peu plus !

Bref, si la science pouvait agir sur le gène de la grossitude, ça m'arrangerait bien ... et ça n'arrangerait pas que moi ... l'obésité est une maladie qui devrait être traitée comme telle, et non pas comme la conséquence d'une mauvaise conduite alimentaire des gens concernés !

Vous avez vu la photo ? C'est une araignée frelon ... elle vit en ce moment sur un de mes pieds de tomates et elle grossit du cul de jour en jour ... tout à fait comme moi !

Merci à toutes et à tous ceux qui ont suivi régulièrement ce blog ... qui vient d'atteindre ses 15000 visites s'il vous plait ... j'espère que mon aventure vous a aidés dans votre propre recherche de la normalité.

Bonne poursuite de votre quête à vous !

Violette.