Et oui, ça fait déjà un mois et demi que je n'ai donné signe de vie ! C'est que les nouvelles ne sont pas réjouissantes !

Ça a commencé il y a un mois par des douleurs de cheville qui m'ont empêchée de me rendre à mon nouveau rendez-vous du lundi matin, la marche nordique. Oui parce que finalement, quelques jours après mon dernier article, je prenais la décision de m'y inscrire pour l'année. Ce n'est pas la meilleure décision de ma vie ... puisque ensuite, après mon mal à la cheville, voilà que j'ai été prise la semaine suivante de douleurs articulaires et musculaires sur tout le corps, comme pour une mauvaise grippe, mais sans le rhume. Mal de tête, retour de l'hyper-tension, fatigue, sans doute fièvre ... mais je n'avais pas l'outil pour contrôler ... car épisodes très rapprochés de sensations de froid puis de chaleur. Enfin bref, ça m'a aussi empêché d'aller marcher. Et puis la semaine suivante voilà que la gorge commence à me gratouiller au réveil. Ça s'accentue de jour en jour pour arriver à un stade d'énorme toux avec nez bouché, mal de tête et même mal dans toute la gencive. Enfin bref, il paraît que mes sinus étaient enflammés d'où tous ces problèmes. Au bout d'une semaine tout ça s'est arrangé et j'étais presque guérie sans médica105869227ments ... quand c'est reparti de plus belle et qu'il m'était devenu impossible de respirer l'air enfumé de la tabagie de mes deux tanguis. J'en ai profité pour les envoyer fumer dehors mais ça n'a pas vraiment résolu mon rhume, si bien que la semaine dernière j'ai décidé, à bout de souffle, de prendre rendez-vous chez le toub : je capitulais ... j'avais vraiment BESOIN d'un médicament ... mon corps était incapable de se soigner tout seul. Le lendemain je racontais donc mes déboires à ma toub. Elle commence par constater que j'ai perdu un kilo depuis ma précédente visite d'avril ... ça me redonne un coup de smile ! Pour la tension, elle me recommande de prendre mon médoc chaque matin ... elle m'a bien expliqué qu'il ne fallait pas fatiguer le coeur pour s'assurer d'une plus longue vie ! Pour mes douleurs de cheville et les espèces de boules qui ont poussé sous la peau, les anciennes radios et échographies n'avaient rien montré de bizarre ... mais n'avaient pas non plus donné de réponse sur l'origine du phénomène. La similitude avec la goutte que j'avais remarquée m'a conduite à parler une fois encore de la fausse goutte, et donc de la maladie de Nash dont l'une d'entre vous m'avait parlé. Ma toub n'en avait jamais entendu parler, elle ! Houps ! Et elle en a noté consciencieusement l'orthographe pour aller se renseigner sur le sujet. Et puis je lui fais remarquer que mon genou gauche était deux fois plus gros que le droit ... et que ça doit être congénital puisque dans la famille on est nombreuses à avoir la même chose. Silence ... la médecine est interrogative sur le sujet ! Et au final je repars avec une ordonnance pour soigner mon rhume : un sirop, un médoc homéopathique et des cachets à prendre le matin à raison de trois pendant quatre jours. J'apprends par la pharmacienne qu'il s'agit de cortisone ... et là je me dis  : "ouh lala c'est donc que je dois avoir quelque chose de grave" ! Au bout de deux jours de prise, mon rhume a disparu, mais je passe une nuit d'enfer avec une douleur au genou insoutenable. C'est un lundi matin, je ne peux donc toujours pas aller marcher ... et c'est aussi le lendemain d'un dimanche où j'ai bu un petit vin cuit ... et je repense à la maladie de nash ! Mais j'ai aussi l'idée de regarder la notice de mes cachets à la cortisone ... je m'étais bien gardée de le faire avant car je me connais : je n'aurais même pas commencé ! Et ouh lala ... quelle tartine d'effets secondaires ... dont douleurs articulaires et musculaires ! Alors évidemment je ne reprends pas mes trois comprimés ce matin-là, mais juste un aspro 1000, histoire de calmer ma douleur. Obligée de marcher avec une canne toute la journée et ouillouillouille ... j'ai morflé ! Mais je n'étais pas au bout de mes peines car malgré un autre aspro le soir, voilà que la douleur au genou s'est aggravée de nuit en nuit, et étalée à la jambe entière et même à l'autre cheville. Et vous savez quoi ? Maintenant j'ai les deux genoux à égalité ... le droit a rattrapé le gauche en grosseur ... d'où ma certitude que jadis est arrivé la même chose à mon autre genou ! Et tous ces jours à avancer avec une canne ... quel calvaire ! Mais j'ai tenu bon, et je n'ai pas voulu retourner voir ma toub ... j'avais trop la haine et la honte d'être allée la voir pour prendre ces cochonneries de médocs ! Et puis j'ai repensé à mes problèmes de tiques et à la maladie de Lyme dont m'avait parlé une de mes amies qui en était atteinte. J'avais été piquée moi-même par ces bestioles, mais je n'avais pas voulu savoir si j'étais infectée ... mais ces douleurs musculaire et articulaires m'ont rappelé que je l'étais peut-être ... et qu'il était temps que je me fasse examiner. Depuis trois jours mes douleurs s'amenuisent, et ce matin tout va bien hormis un tout petit picotement à la cheville gauche ... celle qui n'avait rien à l'origine. Mon corps a donc réussi à vaincre pour l'instant mon problème de santé mystère, il serait temps que j'aille consulter pour savoir ce qui s'est passé mais j'ai tellement la hantise des effets secondaires de ce qu'on pourrait me demander d'ingurgiter que je bloque ! Et voilà où j'en suis ce matin ... vous étiez plusieurs à me demander comment j'allais depuis tout ce temps ... donc oui je vais mieux dans mon corps et du coup un peu mieux dans ma tête aussi ... assez bien en tout cas pour avoir envie d'écrire ici !

Bref, avec tout ça, voilà un mois que je n'ai pas marché nordiquement parlant et je me demande si je n'ai pas payé un abonnement annuel coûteux pour rien ! Mais je vais me forcer et si aucune douleur ne se fait connaître d'ici lundi, j'y retournerai !

Et le poids ... comment c'est-y qu'il est ton poids ma violette ? Et bien c'est pas fameux ! La dernière fois j'annonçais que j'étais repartie au-dessus du 80, j'avais pris un kilo ... et bien avec cet épisode douloureux j'en ai repris un de plus, de kilo pourri ! J'en suis même à presque trois en trop ! Mais ça s'est en partie de la faute à mon gâteau au citron ... trop bon mimageson gâteau au citron ... mais pas allégé ! Il y a quinze jours j'avais des invités et j'en avais fait cuire un ... un gâteau, pas un invité !  On en a mangé à midi, et il en restait encore beaucoup ... beaucoup trop pour une gourmande comme moi ... qui n'a pas réussi à se retenir d'en manger un morceau pour dessert à chacun des repas des deux jours suivants ... jusqu'à épuisement de la bête ! Quelques jours après, envie de refaire ce gâteau "pour mes fils" ... mais évidemment c'est encore moi qui l'ai tout mangé, petit à petit, insidieusement, en l'espace de quatre jours ! Et voilà d'où il vient mon aloudissement ! Il faut dire aussi que mes douleurs m'ont empêchée de bouger et de brûler des calories ... et que l'ennui m'a fait davantage penser à la nourriture pour le combler ... mais quoi qu'il en soit, c'est décidé, plus jamais de pâtisserie maison si elle n'est pas allégée ! D'ailleurs, depuis j'ai acheté du beurre allégé et de l'édulcorant cuisson ... le bas blessera seulement pour la farine mais ça sera un moindre mal ... et je pense que je vais décliner le gâteau suivant en mini-cupcakes histoire de me limiter en quantité pour mes petits grignotages plaisir. Parce que oui, il en faut quand même des plaisirs pour se dire que la vie vaut la peine d'être vécue ... tiens voilà que je me rends compte que je vais pas fort côté moral moi ... heureusement que j'ai mes sorties photos et mon blog associé pour m'aider à voir la vie en rose !

Et mon voyage à Londres ? Où est-il donc passé ? Et bien mes cocottes j'ai pas encore réussi à le faire ! Je n'arrive pas à sauter le pas de la réservation ! Je balise grave pour l'hébergement ! Les finances sont pas au top de toute façon ! Mais la bonne nouvelle dans tout ça c'est que mes douleurs aux jambes de ces derniers temps m'ont confortée dans mon idée qu'il faut que je me lance sans tarder de peur de ne plus jamais pouvoir réaliser ce rêve pour cause de handicap ... voyez-vous, une violette lâchée à london et qui doit garder sa chambre parce qu'incapable d'arpenter les rues à pied pour visiter, ça serait trop con !

Bref, j'ai été bavarde, mais comme d'habitude ça m'a fait du bien de discutailler avec vous ... surtout que personne ne peut me couper la parole et que je peux dire ce que je veux sans être contredite ! Ce blog régime est une thérapie ... j'encourage tout le monde à faire pareil ... c'est plus amusant et moins cher que des séances chez un psi !

Voilà, je crois que j'ai tout dit ... et en ce jour de fête de la gentillesse, je vous fais un gros poutou mes chéri(e)s !