Aujourd'hui je veux vous parler d'autre chose que de mon poids ... il stagne tellement qu'il vaut mieux l'ignorer !

Je vous ai parlé dernièrement de mes tout premiers débuts en jogging. J'ai donc choisi une petite route très tranquille pour courir sur un kilomètre. J'ai commencé le premier jour par une alternance de marche rapide et de course sur tout le trajet. Je ne vous dis pas combien j'ai soufflé comme un  boeuf ! Ma première séquence de "course" a été ce jour-là longue et facile par rapport à celles qui ont suivi avant d'avoir fait mon kilomètre, aussi j'ai décidé que pour les séances suivantes, je n'allais plus calculer mon temps total de trajet marché/couru, mais que j'allais me contenter d'aller le plus loin possible en courant d'une seule traite lors du départ. C'est ça mon nouveau challenge : à chaque épisode, prolonger de quelques dizaines de mètres le trajet parcouru en jogging.

Au bout de quatre fois, j'ai réussi à faire mon kilomètre en entier sans m'arrêter ... mais je dois dire que j'ai souffert au possible pour faire les derniers mètres. Je ne sais pas si j'y arriverai à nouveau la prochaine fois ! Bon, j'ai lu sur internet que pour perdre du poids il fallait faire de l'endurrence sans souffrir ... donc c'était pas le bon moyen ! Mais au final, ce n'est plus vraiment ce que je recherche par la course. Je veux juste POUVOIR courir comme une fleur sur deux ou trois kilomètres d'affilée, et le faire avec plaisir ! Et si mes genoux veulent bien me laisser tenter le drop, j'en serais très heureuse ! C'est que génétiquement parlant j'ai des genoux de merde ... alors je vais essayer de conjurer le sort et tenter de faire en sorte que dans vingt ans je ne marche pas avec une cane comme ma mère ! Qui sait, c'est peut-être le fait de muscler les jointures qui fera la différence !

Il faut que je vous parle de ce petit tronçon de route que j'arpente tous les deux ou trois jours : il se trouve exactement entre les petits mouchoirs et thérèse desqueyroux ... je m'explique :

download- Le départ se fait au niveau de l'église de Mons à Belin-Beliet, celle-là même que l'on voit dans le film "Les petits mouchoirs" tourné en 2009 et sorti en 2010, tout à la fin de l'histoire ... c'est là qu'ont lieu les obsèques d'un des personnages. J'ai regardé du début à la fin en streaming ce film nouveau pour moi, parce que je connaissais l'anecdote et que je voulais vous en parler le plus justement possible. Je dois dire qu'à mon grand étonnement, j'ai constaté que ce film était un chef d'oeuvre du début à la fin : tour à tour j'ai ri aux éclats, puis j'ai pleuré de chagrin ! Je conseille aux personnes qui ne l'ont jamais vu d'aller se le visionner ici : http://filmvf.ws/les-petits-mouchoirs-streaming.html ... les photo que vous voyez ici, prises avec mon téléphone et donc forcément pas très réussies, représentent l'église, vue de côté et de derrière, et une partie de la petite route en question.

- L'arrivé du kilomètre se fait au pont situé dans un petit quartier également situé à Belin-Beliet, un groupe de vieilles maisons éparpillées dans la campagne sans aucune clôture, un modèle de quartiers que l'on ne trouve plus que très rarement. J'avais entendu dire que certaines scènes du film "Thérèse Desqueyroux" y avaient été tournées. Cela ne m'avait pas étonnée, tellement ce lieu est magnifique et semble n'avoir pas changé depuis 200 ans ... Alors pour les mêmes raisons que les petits mouchoirs, j'ai voulu m'assurer de l'exactitude de mon tuyau ! Donc ce matin je me suis passée le film en streaming, celui de 2012. J'ai adoré. J'avais déjà vu l'ancienne version de 1962, dont le synopsis respectait celui du livre de Mauriac sorti en 1927. Mais cette nouvelle version m'a davantage séduite. Par contre, j'ai eu beau écarquiller les yeux, je n'ai vu que des pinèdes qui m'ont semblé pouvant provenir du secteur. Point de vieilles maisons au milieu de la prairie ! J'ai donc cherché à en savoir davantage sur internet ... et c'est là que j'ai appris que les scènes de Belin-Beliet avaient été tournées à l'intérieur d'une maison ! Et voilà, je ne risquais pas de remarquer quoi que ce soit dans le film ... cela dit je suis très étonnée, car les intérieurs filmés sont ceux de maisons bourgeoises, presque des châteaux ... et les maisons de ce quartier sont anciennes mais de taille très modeste ! Il va falloir que je creuse un peu plus la question pour en savoir davantage et trouver le véritable lieu de tournage. En attendant, sachez que j'ai adoré le film, et que je vous invite à aller vous le visionner ici : http://filmvf.ws/therese-desqueyroux-streaming.html.

Voilà, vous savez maintenant pourquoi je vous ai parlé du secteur entre les petits mouchoirs et thérèse desqueyroux ...

Avant de vous quitter il faut que je vous dise que j'ai demandé l'arrêt de mon abonnement à wetwet. Bien que je reste sur les rails, je ne vais plus aux réunions, et 40 euros par mois ça fait beaucoup pour juste aller sur internet. Une wetwette, Michèle, vient de m'annoncer une vente privée d'abonnements à moitié prix ... je vais donc en profiter pour me réabonner illico pour 7 mois au prix global de 65 euros, sans les réunions.

Voilà, je crois que j'ai tout dit ... j'espère ne pas vous avoir trop ennuyés et avoir été claire dans mes explications ... des fois moi je me comprends, mais les gens ont du mal à suivre ... et je vous souhaite à toutes et à tous une sacrée dose d'énergie, de plaisir et de  joie pour cette nouvelle semaine qui commence.